Le Border Collie

ALP210718-5421.jpg
border pup.jpeg

Caractéristiques physiques du Border Collie

Le Border Collie est un chien agile, élégant, mais aussi très résistant Couleur : toutes les variétés de couleur sont admises pourvu que le blanc ne domine pas.
Taille : environ 53 cm pour le mâle et 50 pour la femelle
Poids : 18 à 28 kg

Caractère et aptitudes
C’est encore un très bon chien de berger, mais sa caractéristique principale est qu’il peut être très bien dressé : cette qualité en fait un champion absolu des compétitions.


Joueur :
Avec petits et grands, ce berger adorera jouer et appréciera d’autant plus les jeux lui permettant une stimulation mentale intense. En effet, chez ce travailleur né, il faudra privilégier des jeux intellectuels plutôt que physiques, c’est ce qu’il recherche et c’est ce dont il a besoin.

 

Intelligent :
Ce conducteur de moutons est considéré comme la plus intelligente des races son espèce, et pour cause, le Border ayant soif d’apprendre et de faire plaisir à son maître, les apprentissages sont souvent rapidement intégrés par l’animal.
Parfois, les maîtres sont d’ailleurs quelque peu dépassés car ce chien assimile tellement vite qu’il faut rapidement augmenter la difficulté, au risque de l’ennuyer et de perdre sa motivation. Son intelligence lui permet d’ailleurs d’exceller dans de nombreux domaines. On retrouve très souvent le Border sur les podiums de compétitions d’agility ou d’obédience.

 

Craintif / méfiant avec les inconnus :
Très sensible et attaché à son maître, cela rend ce compagnon relativement méfiant à l’égard des inconnus.
Par ailleurs, cette sensibilité associée à son instinct de troupeau peut amener ce chien à tourner autour d’un inconnu en aboyant, voire en tentant de le pincer. Il faut donc être vigilant et toujours garder un contrôle pour que ce trait de caractère ne se transforme pas en agressivité.


Indépendant :
L’attachement inconditionnel que le Border a envers son maître et son groupe social de manière générale font de lui un chien très dépendant. Malgré ses prises d’initiatives dans le travail de conduite de troupeau, une fois la tâche
terminée, ce chien sera au contraire dans l’attente de commandements et d’interactions avec son maître.


Comportement

Supporte la solitude :
En constante demande d’activités stimulantes, ce chien n’est pas fait pour rester seul et pourra d’ailleurs développer de lourds troubles du comportement s’il se retrouve seul et s’ennuie trop souvent.
De nombreux Border se retrouvent d’ailleurs derrière les barreaux des refuges car leurs maîtres ont été dépassé par le trop plein d’énergie et la grande demande d’exercices que nécessite cette race.

Facile à éduquer / obéissant :
Qui dit chien intelligent dit chien facile à éduquer dans l’esprit de nombreuses personnes. Malheureusement ce n’est pas si simple car un chien très intelligent sera au contraire particulièrement réticent à obéir s’il ne perçoit pas de sens ni de cohérence dans les apprentissages. Ainsi, si l’éducation est adaptée, cohérente, juste, respectueuse des principes de l’éducation positive et associée à une bonne réponse aux besoins du chien, la cohabitation et la relation
n’en sera que enrichie.
Si tous les critères sont réunis, il sera très agréable d’éduquer ce chien qui comprendra très rapidement ce que l’on attend de lui. A partir de là, le champ des possibles s’ouvre au binôme maître/chien avec presque aucunes limites éducatives.


Aboiement :

Ce chien de berger, comme de nombreux bergers finalement, peut avoir l’aboiement facile lorsqu’il n’arrive pas à obtenir satisfaction. C’est sa manière de créer du mouvement sur les troupeaux par exemple ou encore de défouler son trop plein d’énergie s’il n’est pas suffisamment comblé.


Les fugues ne font pas partie du caractère du Border Collie. Pour lui, s’éloigner en autonomie de son groupe social est contre nature, à part dans le cadre d’une mission qui lui est donnée bien entendu.

Si ses besoins de sont pas comblés, ce chien pourrait se montrer destructeur, notamment lors de ses périodes de solitude.

Le chien Border n’est pas un grand gourmand mais appréciera tout de même les friandises données lors de divers apprentissages pour créer une motivation.
Si une socialisation précoce et qualitative est proposée dès le plus jeune âge du chiot Border Collie, une cohabitation avec d’autres chiens sera tout à fait possible au quotidien. Attention aux mâles entiers qui pourraient ne pas supporter la présence d’un autre mâle non castré.


Le Border Collie et les Personnes âgées :
Des personnes sédentaires ne devraient pas adopter un tel chien de travail. Ce chien a besoin de maîtres disponibles, actifs et dynamiques pour répondre à ses nombreux besoins. Il est en revanche parfaitement adapté aux enfants en âge de comprendre qu'ils doivent laisser son espace vital au chien (pas d'enfants qui courent, crient ou grimpent sur le dos de l'animal, donc). le Border Collie est un chien très sensible et instinctif qui nécessite une véritable éducation pour apprendre à maitriser sa fougue.
A l'origine chien de travail, cette race à besoin d'activité régulières au risque de développer certains troubles du comportement. A défaut de posséder un élevage de moutons, veillez donc à être présents pour ce chien et à lui prodiguer des séances d'exercices le plus souvent possible.


Santé

Le Border Collie est un des chiens les plus robustes du monde, mais il est nécessaire de dépister certaines tares potentielles.


Résistant / robuste :
Ce chien pourrait en effet faire partie des chiens très robustes, toutefois, les nombreuses tares génétiques liées à sa race font de lui un chien plutôt sensible.

 

Supporte la chaleur :
Très endurant, ce berger pourra supporter la chaleur mais sans excès, notamment s’il est en constante activité.

 

Supporte le froid :
Son sous-poil doux et serré lui confère une bonne protection contre les intempéries, notamment humides, mais pas contre les températures extrêmement froides non plus.

 

Tendance à grossir :
Sa sensibilité et son activité physique quasi permanente font de lui un chien peu enclin à l’embonpoint. Toutefois, attention aux chiens qui ne se dépensent pas suffisamment !

 

Compatibilité
Le Border Collie et les Chats :
Si un chiot Border Collie est élevé en présence de chats, il pourra tout à fait s’entendre avec cette espèce.

 

Le Border Collie et les Autres chiens :
Si une socialisation précoce et qualitative est proposée dès le plus jeune âge du chiot Border Collie, une cohabitation avec d’autres chiens sera tout à fait possible au quotidien. Attention aux mâles entiers qui pourraient ne pas supporter la présence d’un autre mâle non castré.

 

Le Border Collie et les Enfants :
Ce berger s’entendra parfaitement avec des enfants avec qui il adorera jouer. Toutefois, des règles de vie devront être mises en place pour garantir la sécurité de tous et permettre une cohabitation harmonieuse.
Attention aux sujets très sensibles qui pourraient ne pas apprécier la grande énergie (parfois perçue de manière incohérente) des enfants.
.
Le Border Collie et les Personnes âgées :
Des personnes sédentaires ne devraient pas adopter un tel chien de travail. Ce chien a besoin de maîtres disponibles, actifs et dynamiques pour répondre à ses nombreux besoins. Il est en revanche parfaitement adapté aux enfants en âge de comprendre qu'ils doivent laisser son espace vital au chien (pas d'enfants qui courent, crient ou grimpent sur le dos de l'animal, donc). A la différence d'un labrador par exemple, le Border Collie est un chien très sensible et instinctif qui nécessite une véritable éducation pour apprendre à maîtriser sa fougue. A l'origine chien de travail, cette race à besoin d'activité régulières au risque de développer certains troubles du comportement. A défaut de posséder un élevage de moutons, veillez donc à être présents pour ce chien et à lui prodiguer des séances d'exercices le plus souvent
possible.

Toilettage et entretien
Tout dépendra de la variété du pelage de l’animal adopté : pour les poils courts, un simple brossage régulier sera nécessaire pour éliminer les poils morts et garantir la beauté du pelage. En revanche, pour les chiens à poils modérément longs, un brossage régulier accompagné d’un démêlage sera indispensable pour éviter la formation de nœuds.
 

Perte de poils :
La perte de poils chez ce chien est assez conséquente, notamment lors des deux périodes de mues annuelles, à l’automne et au printemps.

Texte: wamiz.com